Benoît Hamon – Scénario critique 2017-04-22T17:07:20+00:00

BENOÎT HAMON, PRÉSIDENT

Scénario idéal
Scénario critique

« Rien ne sert de courir » et « les oubliés du revenu universel »,
témoignages sur les angles morts de la présidence Hamon

Publié le 4 juillet 2022

Extrait de Tout-le-Monde
Dossier, Par la rédaction

Au terme des cinq premières années de son septennat non-renouvelable, celui que l’on surnomme « le président de tous les Français » a su convaincre les citoyens.

En mai dernier, sa popularité était au beau fixe. Lors de son discours de bilan, Benoît Hamon a particulièrement souligné le succès des grands chantiers qu’il a menés ces dernières années.

Dans le cadre de notre série « bilan des gouvernements », la rédaction propose un dossier spécial sur deux mesures phares et leurs effets dans le quotidien des Français : double enquête sur le programme Sport-santé(1)Extrapolation de la Proposition : « Soutenir le développement du sport-santé en entreprise, en lien avec les partenaires sociaux. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/promotion-du-sport-sante-en-entreprise/ et le Revenu Universel d’Existence(2)Extrapolation de la Proposition : « Créer un revenu universel d’existence (RUE). Il permettra, dans une première étape, d’augmenter, automatiquement, le revenu des actifs, ouvriers, employés, indépendants et étudiants dont les revenus sont inférieurs à 2 200 euros net, et prioritairement ceux dont les moyens sont les plus faibles » https://www.benoithamon2017.fr/le-projet/#travail.

Les oubliés du RUE (Revenu universel d’existence)

Le 25 juin 2022, Enquête, Georges Abitbol, Tout-le-Monde

Rappelez-vous, avant son élection, le président Hamon était vivement critiqué(3)Directement menacé par la dynamique Hamon : Arnaud Montebourg a souligné le coût d’un tel dispositif, « 300 milliards, c’est l’équivalent du budget de l’Etat actuellement ». http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170120.OBS4065/front-anti-hamon-revenu-universel-et-humour-vache-un-debat-primaire.html pour ce qui menaçait de détruire la solidité économique française, le RUE (revenu universel d’existence). Le revenu universel était la mesure phare qui, selon certains, aura permis à Benoît Hamon de remporter la bataille électorale en 2017. Il était décrit comme un RSA augmenté de 10 % (versé automatiquement à ceux qui bénéficiaient du RSA avant 2018, ceux qui ne l’ont pas réclamé et aux jeunes de 18 à 25 ans révolus)(4)Extrapolation de la Proposition : Il correspond à un RSA augmenté de 10%, (versé automatiquement à ceux qui bénéficiaient du RSA avant 2018, ceux qui ne l’ont pas réclamé, et aux jeunes de 18 à 25 ans révolus http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html. Depuis quelques mois, et à la suite de la conférence citoyenne de mai 2019, il a été étendu à une plus large partie des salariés avec pour objectif d’atteindre l’ensemble de la population d’ici cinq ans, dans le meilleur des cas(5)Extrapolation de la Proposition : “A la fin du quinquennat, il pourrait être étendu sous conditions de ressources (avec un plafond fixé autour du revenu médian des employés, soit 1600 euros). La troisième étape de RUE généralisé à l’ensemble de la population ne pourra intervenir qu’au-delà de 2022. Pour entamer le chantier du RUE, Benoît Hamon lancera une grande « conférence sociale et citoyenne » (citoyens tirés au sort). http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html(6)Extrapolation de la Proposition : “Toutefois lors de la première étape du projet de Benoît Hamon, les retraités ne seraient pas concernés. Ils devraient l’être plus tard, à l’issue d’une « conférence citoyenne » en 2019 qui devrait définir le périmètre du revenu universel.” http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/revenu-universel-d-existence-benoit-hamon-precise-qui-sera-concerne-et-combien-chacun-gagnera-1212340#.

Mis à part les heureux bénéficiaires qui ont su se faire entendre, et au delà des success stories de reconversions professionnelles généreusement reprises par les médias, certains restent laissés pour compte. Le RUE est-il alors un instrument de précarisation pour une frange de la population ?

Liliane, 53 ans : “Le seul choix qui s’offre à moi, c’est celui de partir

Nous rencontrons Liliane (nom d’emprunt), mère de jumeaux et ancienne responsable aux « allocations familiales » de Romans-sur-Isère. Le service de la ville – charmante bourgade de la Drôme connue pour son ancienne industrie de la chaussure – a, selon Liliane, « pris la grande réorg’ de plein fouet ». Lors de la conférence citoyenne de 2019, l’assemblée citoyenne a voté pour la réunification de toutes les allocations autour du RUE, pour contribuer à la modernisation des services publics. La suppression des allocations devenues obsolètes(7)Extrapolation de la Proposition : Pour entamer le chantier du RUE, Benoît Hamon lancera une grande « conférence sociale et citoyenne » (citoyens tirés au sort). C’est là que seront précisément définis le périmètre et le montant du subside, qui ne pourra en aucun cas venir remplacer droits au chômage, retraite ou couverture maladie.” Note de l’auteur : nous avons toutefois spéculé que l’assemblée citoyenne puisse en décider autrement. http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html(8)Note de l’auteur : d’ailleurs, l’idée qu’une partie des allocations puisse être fusionnées n’est pas exclue : “cette somme devrait s’ajouter aux autres aides sociales, à la retraite ou au salaire. Benoît Hamon n’excluait pas que le revenu universel inclue à terme certaines prestations telles que les allocations familiales ou les aides au logement” http://www.linternaute.com/actualite/politique/1358924-revenu-universel-quand-pour-qui-combien-les-nouveautes-de-la-mesure-de-benoit-hamon/ a déclenché un regain d’emploi dans le secteur informatique, des phases de formations et des conversions d’activité progressives sur tout le territoire. 75 % des fonctionnaires ont gardé leur poste, au sein des mêmes équipes, sans changer de lieu de travail.

Cependant, pour Liliane, la situation n’est pas si rose, la branche de Romans étant devenue inutile depuis le regroupement des activités à Lyon : « J’ai reçu un recommandé de l’administration me signifiant ma nouvelle affectation à Lyon, et si je la refuse, je serai radiée pour abandon de poste(9)http://www.lettreducadre.fr/10139/modifier-l-affectation-ou-les-missions-dun-agent-comment-eviter-les-contentieux/. » C’est le cœur lourd qu’elle nous confie « aujourd’hui, j’ai le choix entre quitter ma vie à Romans, tout reconstruire à Lyon, risquer de mettre en péril l’équilibre de ma famille, en voyant mon pouvoir d’achat fortement se réduire – le coût de la vie à Lyon est tellement plus élevé que chez nous –, ou refuser comme plusieurs collègues cette affectation imposée, en sachant qu’il me faudra trouver une autre activité pour pouvoir vivre correctement avec le RUE et conserver le budget des activités extrascolaires de mes filles ».

Extrait de lettre reçue par Liliane

Radu, 48 ans : “Cumuler le RUE avec des activités non déclarées

Un ami de Liliane, maréchal-ferrant dans la région, a une solution à lui proposer. Si elle reste à Romans, sans emploi mais proche des siens, elle pourrait enfin s’adonner à sa passion du brassage de la bière – « et croyez-moi, on la trouve tous excellente sa bière ! Elle pourrait même cumuler le RUE avec des activités non déclarées pour arrondir ses fins de mois ». Radu conclut spontanément : « En plus, mon fils m’a montré un site introuvable, c’est comme une sorte de ‘Leboncoin au black’, sur le ‘dark web’ comme on dit ! » D’après Radu, dans le village et alentours, toute une génération de slashers(10)http://www.lefigaro.fr/emploi/2016/08/31/09005-20160831ARTFIG00003-qui-sont-les-slashers-ces-francais-qui-cumulent-plusieurs-jobs.php passe par ce système pour trouver des missions.

Capture écran du site Beurre noir, site d’offre d’emploi “au black”

Rien ne sert de courir (sans son objet connecté)

le 25 juin 2022, Enquête, Par Dave Peter-Stevenson, Tout-le-Monde.

Le programme « Sport-santé », une des mesures plébiscitées du projet Hamon qui a chamboulé le monde du travail, est aujourd’hui sujet à polémique. Initialement, il prévoyait le remboursement par l’assurance-maladie de l’activité physique dès lors qu’elle était jugée indispensable et prescrite par un médecin. Les entreprises encourageant leurs employés à pratiquer une activité sportive bénéficiaient quant à elles d’un soutien financier(11)Extrapolation de la Proposition : « Soutenir le développement du sport-santé en entreprise, en lien avec les partenaires sociaux. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/promotion-du-sport-sante-en-entreprise/.

De nombreuses sociétés françaises ont ainsi pu développer des programmes sportifs, soit en s’équipant de matériel pour pratiquer sur le lieu de travail, soit par des partenariats avec des salles ou des clubs de sport. L’offre déjà riche en objets connectés n’a fait que renforcer cette tendance d’usage et de marché(12)http://www.latribune.fr/technos-medias/20150204trib497903dd6/les-francais-acheteront-2-milliards-d-objets-connectes-dans-les-5-ans.html.

Concevoir l’activité physique comme source de performance n’est pas nouveau. Les Grecs considéraient déjà qu’il ne pouvait y avoir d’intelligence vigoureuse que dans un corps en bonne santé. Pour Socrate, celui qui est faible sera incapable d’un effort intellectuel soutenu(13)https://www.letemps.ch/economie/2016/06/30/faire-sport-travail-rend-plus-productif. En incarnant les valeurs de culte de la performance – esprit d’équipe, courage, communication, abnégation, dépassement de soi –, l’attitude sportive passe pour un indicateur de motivation et de compétence professionnelle, tous métiers confondus. Cependant, cette dynamique de fusion entre valeurs du sport et du travail a son revers.

Marc, 49 ans : “J’ai juste besoin d’un coup de pouce

Montres, bagues et autres coussins de bureau ont permis à Marc – conseiller d’assurance B2B chez BRED Banque Populaire, à Créteil, en banlieue parisienne – un suivi régulier de son activité. « Je me demande même comment j’arrivais à gérer ma santé avant… c’est comme conduire un sous-marin sans sonar ! » nous confie-t-il. Tous ces indicateurs de santé détaillés et non intrusifs laissent à chacun la liberté de gérer son entraînement. Toutefois, à la demande, ils peuvent inciter fortement, voire « forcer » leur utilisateur à se prendre en charge. Et c’est le cas de Marc : « ces graphiques, ça aide à se connaître, mais pas à décoller de l’écran. J’ai juste besoin d’un coup de pouce pour véritablement changer mon comportement. » Si ces nouvelles formes d’influence des comportements sportifs (appelés « nudge »(14)http://www.liberation.fr/futurs/2014/01/19/les-nudges-force-de-persuasion_973983) ont pour un temps soulevé des réticences, les experts de santé reconnaissent aujourd’hui l’efficacité de ces pratiques. Nos voisins suisses nous l’ont d’ailleurs montré sur le terrain de l’écologie depuis 1975(15)http://www.largeur.com/?p=3485, en instaurant la taxe pollueur (un prix du sac poubelle multiplié par 10 afin de forcer au trie des ordures recyclables). Pour eux « la coercition rapporte plus que l’incitation(16)https://www.rts.ch/info/regions/geneve/6518062-le-debat-sur-la-taxe-au-sac-relance-par-la-cour-des-c ».

Contenu sponsorisé : Le patch fessier lancé par Bottom’up mesure un ensemble de paramètres (constantes biologiques, déplacements, contractions musculaires…) et se comportent en véritable coach sportif. Après une trop longue position assise, un dégagement de chaleur vous invitera à vous lever pour vous dégourdir les jambes – sous peine de subir une légère brûlure !

Nasser-Kevin, 21 ans : “Mes résultats sportifs ? c’est comme un jeu vidéo, j’essaye de battre le meilleur score pour mon futur CV

Pour Nasser-Kevin – premier emploi, apprenti en cuisine, à Montauban –, la publication des compétences sportives est un fort levier d’engagement. En partageant leurs performances sur les réseaux sociaux, lui et ses collègues apprentis renforcent leur motivation, dans une dynamique d’émulation collective. En témoigne la nouvelle fonction « profil sportif », proposée par le réseau professionnel Linkedin.com (dans sa version française), pour enrichir son CV en ligne . « Mes résultats sportifs ? c’est comme un jeu vidéo, j’essaye de battre le meilleur score pour mon futur CV. Je me suis entraîné tout a période du lycée ! ». Il fait la fierté de son père et de sa famille, arrivés de Syrie il y a six ans, pour qui « l’effort d’intégration passe aussi par la réussite professionnelle ».

Les services de Ressources Humaines ont progressivement suivi les formations à distance, pour apprendre à accompagner les employés dans le suivi de leur état de santé physique et psychologique(17)Pour ne citer que quelques initiatives françaises : Wittyfit, plateforme qui calcule les indicateurs de santé d’un salarié et les reporte au management ; Vitality, plateforme lancée par Generali en 2017. http://www.journaldunet.com/management/ressources-humaines/1182499-start-up-marque-employeur/1182618-wittyfit. Que ces données soient partagées publiquement sur internet ou téléversées sur le profil sécurisé de l’employé, certaines entreprises n’hésitent pas à corréler ces données à la qualité du travail fourni.

Capture écran du site et réseau social pour professionnel LinkedIn et de sa nouvelle fonctionnalité « Scores sportifs », pour compléter le CV/profile en ligne des internautes

Gérald, 41 ans : “J’ai l’impression d’être regardé de travers dès que je croque un carré de chocolat

Certains salariés osent témoigner de dérives anti-sociales qui auraient cours dans leur entreprise. C’est le cas de Gérald, chef d’équipe marketing en ligne dans une agence genevoise, vivant en France voisine. « Ceux, comme moi, qui préfèrent profiter d’un repas assis plutôt que de s’adonner à leur entraînement pendant la pause déjeuner sont vraiment victimes d’exclusion ». Pour ceux qui s’octroient quelques pauses vapotage ou grignotage durant la journée, la moralisation des comportements est une pression supplémentaire à gérer. « J’ai l’impression d’être regardé de travers dès que je croque un carré de chocolat » rapporte Gérald. Cela peut sembler étonnant, car sa silhouette ne révèle pas son penchant pour les sucreries. Cependant, l’entreprise a investi dans une plateforme de management, fournie par Google, capable de délivrer des statistiques un peu particulières : les coefficients sportifs des employés. Ces statistiques sont anonymes, mais certains coefficients apparaissent bien en dessous de la moyenne d’équipe. Grâce à cela, les chefs de projets prétendent être en mesure de deviner qui sont les éléments les moins moteurs du groupe et leur imposent ainsi une pression supplémentaire. Sous l’impulsion de salariés comme Gérald, quelques poches de résistance s’organisent. L’association Les travailleu.r.ses tranquilles, constituée en février 2021, fédère les réfractaires à la pratique du sport dans le cadre de l’entreprise. Ils revendiquent leur droit à la différence et ont lancé un appel à la CNIL en dénonçant les contournements faits aux « Privacy Google Ethic Rules » qui datent de 2016(18)https://abc.xyz/investor/other/google-code-of-conduct.html. Après le burn-out en 2018(19)Extrapolation de la Proposition : “Reconnaître le burn-out (syndrome d’épuisement professionnel) comme maladie professionnelle, et inviter les entreprises à engager des actions de prévention. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/amelioration-des-conditions-de-travail/ et le bore-out en 2020, l’association milite pour faire reconnaître le « sport-out » comme risque professionnel.

Flyer de lutte pour la reconnaissance du sport-out

Justine, 28 ans : “Il y a des imposteurs qui trafiquent leurs données

Du côté des adeptes du sport au travail se trouve Justine, infirmière en pédiatrie à Marseille. Pour elle, les craintes sont ailleurs : “Il y a des imposteurs qui trafiquent leurs données pour obtenir un poste ou une promotion. Comment savoir qui joue le jeu et qui triche ? Je suis forcément méfiante quand je repère des écarts chez mes collègues”, déclare-t-elle.

En effet, le trafic de données sportives est depuis quelques années un marché juteux. Différents services illégaux proposent de booster artificiellement les performances sportives, voire de saboter celles des concurrents. Depuis le piratage des fichiers McDonald’s, la controverse enfle. La fuite de quelque 100 000 profils avait ainsi révélé un usage prédictif des données de santé pour orienter le recrutement et l’affectation des employés. En France, cette affaire est peut-être la goutte d’eau qui fera déborder le vase. Trois syndicats ont déjà dénoncé ces pratiques jugées “déloyales”.

Libérez-vous de vos données sportives ; Gagnez des primes d’assurances ; Unfit bits: un guide de solutions pour truquer vos données sportives – © http://www.unfitbits.com/

Saly, 51 ans : “Il prenait des amphétamines depuis deux ans

Saly, responsable RH d’un grand groupe industriel français, nous fait part – sous couvert d’anonymat – de son dilemme moral quant à l’exploitation des données sportives en entreprise. Lors de l’implémentation des mesures Sport-santé, son entreprise a équipé l’ensemble des équipe d’objets connectés, en complément du téléphone de service. « En tant que RH, j’étais chargée de proposer un programme sportif personnalisé de management pour chacun, j’étais convaincue ». Mais après deux ans « d’esprit d’équipe » grandissant et de chute du nombre de burn-outs, un accident dramatique est arrivé avec un employé.

C’était un homme d’une quarantaine d’années, qu’elle avait elle-même recruté. Ses performances étaient exemplaires. « Tous les voyants étaient au vert, aucune raison de s’inquiéter. Jusqu’au jour où, lors de sa session de footing du midi, il s’est effondré. Les services  d’urgence de l’hôpital ont révélé qu’il prenait des amphétamines depuis deux ans pour tenir ce rythme. »  Des événements qui ne sont pas sans rappeler les dérives de la dernière décennie dans le sport de haut niveau(20)https://www.lesechos.fr/14/09/2016/lesechos.fr/0211285961099_dopage—les-donnees-confidentielles-de-chris-froome-et-serena-williams-piratees.htm. Faudra-t-il bientôt imposer un contrôle antidopage au bureau ?

L’entreprise BPM propose leur offre “coup de pouce” via des plateaux repas spéciaux pour jeunes actifs : “Avec le plateau Best PM, évitez le coup de fatigue de la sieste !”

Découvrez le scénario idéal de Benoît Hamon
Vous aussi, contribuez à ce scénario !
Partagez cet article !

Références   [ + ]

1. Extrapolation de la Proposition : « Soutenir le développement du sport-santé en entreprise, en lien avec les partenaires sociaux. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/promotion-du-sport-sante-en-entreprise/
2. Extrapolation de la Proposition : « Créer un revenu universel d’existence (RUE). Il permettra, dans une première étape, d’augmenter, automatiquement, le revenu des actifs, ouvriers, employés, indépendants et étudiants dont les revenus sont inférieurs à 2 200 euros net, et prioritairement ceux dont les moyens sont les plus faibles » https://www.benoithamon2017.fr/le-projet/#travail
3. Directement menacé par la dynamique Hamon : Arnaud Montebourg a souligné le coût d’un tel dispositif, « 300 milliards, c’est l’équivalent du budget de l’Etat actuellement ». http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20170120.OBS4065/front-anti-hamon-revenu-universel-et-humour-vache-un-debat-primaire.html
4. Extrapolation de la Proposition : Il correspond à un RSA augmenté de 10%, (versé automatiquement à ceux qui bénéficiaient du RSA avant 2018, ceux qui ne l’ont pas réclamé, et aux jeunes de 18 à 25 ans révolus http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html
5. Extrapolation de la Proposition : “A la fin du quinquennat, il pourrait être étendu sous conditions de ressources (avec un plafond fixé autour du revenu médian des employés, soit 1600 euros). La troisième étape de RUE généralisé à l’ensemble de la population ne pourra intervenir qu’au-delà de 2022. Pour entamer le chantier du RUE, Benoît Hamon lancera une grande « conférence sociale et citoyenne » (citoyens tirés au sort). http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html
6. Extrapolation de la Proposition : “Toutefois lors de la première étape du projet de Benoît Hamon, les retraités ne seraient pas concernés. Ils devraient l’être plus tard, à l’issue d’une « conférence citoyenne » en 2019 qui devrait définir le périmètre du revenu universel.” http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/revenu-universel-d-existence-benoit-hamon-precise-qui-sera-concerne-et-combien-chacun-gagnera-1212340#
7. Extrapolation de la Proposition : Pour entamer le chantier du RUE, Benoît Hamon lancera une grande « conférence sociale et citoyenne » (citoyens tirés au sort). C’est là que seront précisément définis le périmètre et le montant du subside, qui ne pourra en aucun cas venir remplacer droits au chômage, retraite ou couverture maladie.” Note de l’auteur : nous avons toutefois spéculé que l’assemblée citoyenne puisse en décider autrement. http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/au-programme-social-de-benoit-hamon-le-revenu-universel-mais-pas-seulement_1868821.html
8. Note de l’auteur : d’ailleurs, l’idée qu’une partie des allocations puisse être fusionnées n’est pas exclue : “cette somme devrait s’ajouter aux autres aides sociales, à la retraite ou au salaire. Benoît Hamon n’excluait pas que le revenu universel inclue à terme certaines prestations telles que les allocations familiales ou les aides au logement” http://www.linternaute.com/actualite/politique/1358924-revenu-universel-quand-pour-qui-combien-les-nouveautes-de-la-mesure-de-benoit-hamon/
9. http://www.lettreducadre.fr/10139/modifier-l-affectation-ou-les-missions-dun-agent-comment-eviter-les-contentieux/
10. http://www.lefigaro.fr/emploi/2016/08/31/09005-20160831ARTFIG00003-qui-sont-les-slashers-ces-francais-qui-cumulent-plusieurs-jobs.php
11. Extrapolation de la Proposition : « Soutenir le développement du sport-santé en entreprise, en lien avec les partenaires sociaux. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/promotion-du-sport-sante-en-entreprise/
12. http://www.latribune.fr/technos-medias/20150204trib497903dd6/les-francais-acheteront-2-milliards-d-objets-connectes-dans-les-5-ans.html
13. https://www.letemps.ch/economie/2016/06/30/faire-sport-travail-rend-plus-productif
14. http://www.liberation.fr/futurs/2014/01/19/les-nudges-force-de-persuasion_973983
15. http://www.largeur.com/?p=3485
16. https://www.rts.ch/info/regions/geneve/6518062-le-debat-sur-la-taxe-au-sac-relance-par-la-cour-des-c
17. Pour ne citer que quelques initiatives françaises : Wittyfit, plateforme qui calcule les indicateurs de santé d’un salarié et les reporte au management ; Vitality, plateforme lancée par Generali en 2017. http://www.journaldunet.com/management/ressources-humaines/1182499-start-up-marque-employeur/1182618-wittyfit
18. https://abc.xyz/investor/other/google-code-of-conduct.html
19. Extrapolation de la Proposition : “Reconnaître le burn-out (syndrome d’épuisement professionnel) comme maladie professionnelle, et inviter les entreprises à engager des actions de prévention. » https://www.benoithamon2017.fr/proposition/amelioration-des-conditions-de-travail/
20. https://www.lesechos.fr/14/09/2016/lesechos.fr/0211285961099_dopage—les-donnees-confidentielles-de-chris-froome-et-serena-williams-piratees.htm

Un commentaire

  1. Jean-marie Audignon 22 avril 2017 at 12 h 35 min - Reply

    Intéressant. Beau travail, en tout cas.

Commenter cet article