En coulisses 2017-04-22T16:46:56+00:00

EN COULISSES



La politique-fiction, comme le “Design Fiction”, visent à questionner notre monde en montrant comment celui-ci pourrait changer. En présentant des fictions spéculatives et en représentant les objets qui les peuplent, cette démarche permet de parler des personnes qui y vivent – peut-être nous, bientôt. L’objectif n’est pas de trouver des “réponses”, mais de reformuler les bonnes “questions”.

Notre premier projet est dédié aux futur-proches et probables, post-élections présidentielles 2017. Il souhaite permettre à chacun de relire et questionner les programmes électoraux sous une autre lumière – faite de fiction, de spéculation et de projection dans le quotidien.



LA DÉMARCHE – Design Fiction et politique-fiction

Fiction et politique font déjà bon ménage, de la pléthore de références classiques en science-fiction, à l’Utopie de Thomas More. Les initiatives récentes comptent le livre : “les présidents auxquels vous avez échappé, sauf un”, “Au bal des actifs” (éditions La Volte), ou encore, Marine Le Pen présidente, représentée en BD. Nous pouvons même mentionner ce candidat fictif aux élections de Serbie (mars 2017).

La politique-fiction, en tant que genre littéraire compte de très nombreuses œuvres (extrait), et l’on pourrait étendre ce terme à tout projet imaginant une organisation sociale et/ou un système de gouvernance qui soit différent de celui que l’on connaît.

Le Design Fiction, en revanche, a questionné historiquement davantage les implications éthiques et sociales liées à l’usage des nouvelles technologies – comme nous avons pu en parler au travers de cette présentation d’un précédent projet, cet interview de Nicolas Nova, ou ces support pdf de conférence.



Notre équipe s’intéresse à pousser les pratiques cousines du Design Fiction, Design Critique et Design Spéculatif, hors de ces sujets habituels (nouvelles technologies) et de ses contextes de restitution historiques (expositions artistiques et entre professionnels du design). Nous explorons donc, des approches non-orientées vers les technologies, ou orientés vers des questions de fabrication de la loi (policy-making), dans la lignée de travaux précédents, comme ceux de Tobias Revel, ou Extrapolation Factory.

Pour donner un aperçu plus large du sujet, d’autres références seraient à mentionner, parmis elle : lois futures, les yes-men et Nicolas Hulot.







Making-of – Méthode mise en place pour ce projet

Rappel : le Design Fiction, extrapole ce que pourrait être notre prochain présent, qu’il soit proche, lointain, plausible ou impossible. De ces extrapolations sont tirées des histoires. Des objets peuplent ces histoires et il s’agit de les représenter – des flyers de militants, des produits qui surfent sur ces tendances des nouveaux services qui résolvent des problèmes (à venir). Ici, les spéculations ont été créées en deux étapes :

  • Les scénarios idéaux imaginent les bénéfices qu’apporteraient les propositions électorales, dans le meilleur des cas, au plus proche de la vision du candidat (mais sous réserve, certes utopique, qu’il puisse l’appliquer parfaitement) ;
  • Les scénarios critiques se mettent dans la peau des personnes qui subiront ces “programmes idéaux” et montrent leurs stratégies d’adaptation et de résistance ;

Une troisième étape de notre démarche n’est pas présentée ici, mais sur cette page, nous vous invitons à participer au projet en la développant vous-même : les scénarios bouleversés imaginent comment des aléas externes imprévisibles peuvent perturber ces futurs (ex. à l’échelle internationale).



Contraintes et arbitrage: Ce projet fût articulé autour d’un week-end d’atelier créatif, mené à LeTank (Paris) le 1 et 2 Avril 2017. Afin de produire 2 scénarios par candidats, en un WE, avec ~15 personnes, il a été décidé de se limiter à 5 candidats et de ne traiter que les propositions des candidats liés aux mutations du monde du travail.



10 jours de préparation de l’atelier :

2 jours d’ateliers :

  • 25 inscrits
  • 13 personnes à temps plein de manière constante sur le WE
  • 1 jour pour les scénarios idéales (utopiques)
    • dont un temps de découverte de la matière
    • séance de “rôle storming” et spéculation
    • réponse à la question : qui bénéficie des propositions du programme, comment et que cela va-t-il changer ?
    • puis présentation des scénarios sous forme de débat présidentiel en “jeux de rôle” collectif
  • 1 jour pour les scénarios critiques
    • dont, processus similaire, sans jeu de rôle
    • réponse à la question : comment s’adapter à ces changements ? qui subit ce “futur idéal”, et comment il/elle y résiste ?








Prochaine étape
Organiser des débats, en petits groupes, en privé, dans les lieux publics, etc.
Notre prochain débat à lieu à la Gaïté Lyrique le 02 mai 2017 :

Et si l’on imaginait l’après élections ?
Une politique-fiction sur le futur du travail.
Participez au débat collectif !

Nous vous invitons à débattre des changements à venir dans nos quotidiens post-élections présidentielles.
La discussion collective partira des lectures de deux articles de presse (fictifs), extrapolés depuis les programmes (bien réels) des finalistes aux présidentielles 2017 – sur le thème du travail.





Participez !
En route vers les fictions !
Partagez cet article !