Marine Le Pen – Scénario idéal 2017-05-02T13:50:45+00:00

MARINE LE PEN, PRÉSIDENTE

Scénario idéal
Scénario critique

L’irrésistible ascension des cols bleu marine

Publié le vendredi 11 octobre 2019

L’enquête de la semaine Le Nouveau Point
Par Nolia Burot

Arrivée à quasi mi-mandat, Marine Le Pen première présidente de l’histoire de France, a su imposer son style et son agenda. Pendant la campagne de 2017, Marine Le Pen a souvent été décriée par ses concurrents pour l’absence d’une véritable vision économique dans son programme.En deux ans, le gouvernement Dupont-Aignan s’est attaché à prouver le contraire avec un ensemble de mesures phares qui n’auront pas manqué de susciter des débats houleux au Parlement : rétablissement des frontières nationales, sortie de l’espace Schengen(1)Extrapolation de la Proposition n°24 : « Rétablir les frontières nationales et sortir de l’espace Schengen. » https://www.marine2017.fr/programme/, application généralisée du patriotisme économique, maîtrise des importations, protectionnisme intelligent.(2)Extrapolation de la Proposition n°35 : « Soutenir les entreprises françaises face à la concurrence internationale déloyale par la mise en place d’un protectionnisme intelligent et le rétablissement d’une monnaie nationale adaptée à notre économie, levier de notre compétitivité. » https://www.marine2017.fr/programme/

Deux ans après l’investiture de Marine Le Pen, qu’est-ce qui a véritablement changé, dans le monde du travail, pour les Françaises et les Français ? Nous sommes allés à la rencontre de quatre personnes, qui nous livrent leur témoignage, sur ce thème spécifique.

Hamza, 29 ans, Bobigny

« Je suis un fier représentant de l’artisanat d’art à la française ! »
Hamza a le sourire. Après une formation en maroquinerie et 4 ans sans emploi, il est un de ces nombreux « cols bleus marine ». Le patriotisme économique et le durcissement des mesures contre les travailleurs étrangers(3)Extrapolation de la Proposition n°38 : « Supprimer sur notre territoire la directive « détachement des travailleurs » qui y crée une concurrence déloyale inadmissible. Mettre en place une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers afin d’assurer effectivement la priorité nationale à l’emploi des Français. » https://www.marine2017.fr/programme/ et clandestins lui ont permis de « retrouver une activité stable », nous confie-t-il. La plateforme en ligne lafrancedabord.fr (NLDR : qui centralise les offres d’emploi, formations et apprentissages au plan national), a fait le reste. À écouter Hamza, le marché des sacoches respire enfin, avec la fin des contrefaçons importées de l’étranger et l’expulsion des marchands en situation illégale. Il se dit aujourd’hui fier de pouvoir redorer le blason de la France en participant à cette « industrie prestigieuse du luxe qui fait la grandeur de ce pays », selon ses propres mots.

Martin, 58 ans, Nevers

« Il y en avait marre de ces touristes médicaux qui abusaient de la CMU… »(4)Extrapolation de la Proposition n°71 : « Réaliser des économies en supprimant l’Aide Médicale d’État réservée aux clandestins, en luttant contre la fraude (création d’une carte Vitale biométrique fusionnée avec le titre d’identité) » https://www.marine2017.fr/programme/

De son propre aveu, Martin fait partie de ces sympathisants convaincus sur le tard qui ont rejoint Marine Le Pen dans la dernière ligne droite avant l’Élysée. Le médecin de campagne volubile nous explique les raisons de sa mobilisation pour la candidate frontiste, lui qui a toujours voté à gauche : la question de l’accès aux soins. Si Martin est sensible à la thématique de la santé, c’est également parce que son fils comptait parmi les premiers concernés, ayant depuis tout jeune le projet de suivre les traces de son père. Depuis l’ouverture du numerus clausus(5)Extrapolation de la Proposition n°66 : « Relever le numerus clausus d’accès aux études de santé pour éviter le recours massif aux médecins étrangers et permettre le remplacement des nombreux départs à la retraite prévus. » https://www.marine2017.fr/programme/, son fils a réussi sa deuxième tentative de démarrage d’études de médecine. Martin conclut sur une pique glissée à l’encontre de ses confrères étrangers, constatant qu’avec l’affluence de tous ces « médecins roumains », il n’y avait plus de postes pour « nos jeunes ».

Jeanne, 62 ans, Guingamp

Jeanne est fraîchement retraitée et nouvellement l’heureuse propriétaire d’une télévision connectée fabriquée en France. Elle ne se montre pas avare de compliments sur cette télévision qui a été produite par son petit-neveu dans la Drôme(6)Extrapolation de la Proposition n°34 : « Mettre en place un plan de ré-industrialisation dans le cadre d’une coopération associant l’industrie et l’État-stratège pour privilégier l’économie réelle face à la finance spéculative. » https://www.marine2017.fr/programme/. Avec la réduction des importations des produits étrangers(7)Extrapolation de la Proposition n°36 : « Afin d’assurer la protection des consommateurs et la concurrence loyale, interdire l’importation et la vente de produits provenant de l’étranger qui ne respectent pas les normes imposées aux producteurs français. Parallèlement, soutenir le « Fabriqué en France » par un étiquetage obligatoire, clair et loyal sur l’origine des produits et denrées commercialisés en France. » https://www.marine2017.fr/programme/, la France a vu ses entreprises et industries se développer afin de répondre aux diverses demandes des consommateurs de l’Hexagone, dans tous les domaines. Jeanne nous quitte quelques instants pour aller chercher sur Twitter une déclaration de Marine Le Pen qu’elle a conservée en favori : « Je mettrai en œuvre le protectionnisme intelligent qui protégera nos producteurs face à la concurrence déloyale. » (post original du 30 mars 2017)(8) Tweet du 30 mars 2017, Je mettrai en œuvre le protectionnisme intelligent qui protégera nos producteurs face à la concurrence déloyale https://twitter.com/MLP_officiel/status/847519851132399616.
Bien qu’au second tour de l’élection présidentielle, elle ait finalement voté pour le concurrent de la candidate, Jeanne reconnaît bien volontiers les bienfaits du « Fabriqué en France », « le gage de qualité et de fiabilité » en tête.

Réjane, 41 ans, Arras

« Agriculteurs, industriels, distributeurs… On est quand même nombreux à lui dire merci. »

Réjane se qualifie elle-même de « reconvertie ». L’ancienne directrice d’une enseigne Carrefour compte parmi la vague d’emplois « perdus » dans la transformation patriotique de l’économie(9)Extrapolation de la Proposition n°62 : « Aggraver les sanctions contre les dirigeants d’entreprise coupables d’ententes ou d’agissements frauduleux qui ponctionnent une partie du pouvoir d’achat des consommateurs. Geler les autorisations accordées aux grandes surfaces et aux entrepôts de vente par correspondance dans l’attente d’un audit global des surfaces de vente de la grande distribution. » https://www.marine2017.fr/programme/ – comme elle le rappelle avec une pointe d’ironie. Mais elle n’en tient pas rigueur à la Présidente de la République. Après avoir suivi une formation professionnelle accélérée(10)Extrapolation de la Proposition n°107 : « Développer massivement l’alternance (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation) dans l’artisanat, le secteur public et privé et rendre la formation professionnelle plus efficace, moins opaque et moins coûteuse. » https://www.marine2017.fr/programme/, Réjane se dit aujourd’hui heureuse à la tête d’un petit commerce de proximité. Elle reconnaît même volontiers quelques avantages à la logique protectionniste. Loin de verser dans le prosélytisme forcené, elle cite au cours de notre conversation plusieurs arguments clés du « miracle français » dont : la redynamisation de l’économie locale grâce aux circuits courts(11)Extrapolation de la Proposition n°127 : « Développer les circuits courts de la production à la consommation, en réorganisant les filières. » https://www.marine2017.fr/programme/ et le renforcement du sentiment d’appartenance qui valorise les fruits du travail français. Mais ce qui lui tient le plus à cœur, ce sont les impacts écologiques de cette nouvelle donne à la française : la diminution de l’empreinte carbone des aliments et la contribution à d’autres problématiques écologiques telles que la déforestation.

Découvrez le scénario critique de Marine Le Pen
Vous aussi, contribuez à ce scénario
Partagez cet article !

Références   [ + ]

1. Extrapolation de la Proposition n°24 : « Rétablir les frontières nationales et sortir de l’espace Schengen. » https://www.marine2017.fr/programme/
2. Extrapolation de la Proposition n°35 : « Soutenir les entreprises françaises face à la concurrence internationale déloyale par la mise en place d’un protectionnisme intelligent et le rétablissement d’une monnaie nationale adaptée à notre économie, levier de notre compétitivité. » https://www.marine2017.fr/programme/
3. Extrapolation de la Proposition n°38 : « Supprimer sur notre territoire la directive « détachement des travailleurs » qui y crée une concurrence déloyale inadmissible. Mettre en place une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers afin d’assurer effectivement la priorité nationale à l’emploi des Français. » https://www.marine2017.fr/programme/
4. Extrapolation de la Proposition n°71 : « Réaliser des économies en supprimant l’Aide Médicale d’État réservée aux clandestins, en luttant contre la fraude (création d’une carte Vitale biométrique fusionnée avec le titre d’identité) » https://www.marine2017.fr/programme/
5. Extrapolation de la Proposition n°66 : « Relever le numerus clausus d’accès aux études de santé pour éviter le recours massif aux médecins étrangers et permettre le remplacement des nombreux départs à la retraite prévus. » https://www.marine2017.fr/programme/
6. Extrapolation de la Proposition n°34 : « Mettre en place un plan de ré-industrialisation dans le cadre d’une coopération associant l’industrie et l’État-stratège pour privilégier l’économie réelle face à la finance spéculative. » https://www.marine2017.fr/programme/
7. Extrapolation de la Proposition n°36 : « Afin d’assurer la protection des consommateurs et la concurrence loyale, interdire l’importation et la vente de produits provenant de l’étranger qui ne respectent pas les normes imposées aux producteurs français. Parallèlement, soutenir le « Fabriqué en France » par un étiquetage obligatoire, clair et loyal sur l’origine des produits et denrées commercialisés en France. » https://www.marine2017.fr/programme/
8. Tweet du 30 mars 2017, Je mettrai en œuvre le protectionnisme intelligent qui protégera nos producteurs face à la concurrence déloyale https://twitter.com/MLP_officiel/status/847519851132399616
9. Extrapolation de la Proposition n°62 : « Aggraver les sanctions contre les dirigeants d’entreprise coupables d’ententes ou d’agissements frauduleux qui ponctionnent une partie du pouvoir d’achat des consommateurs. Geler les autorisations accordées aux grandes surfaces et aux entrepôts de vente par correspondance dans l’attente d’un audit global des surfaces de vente de la grande distribution. » https://www.marine2017.fr/programme/
10. Extrapolation de la Proposition n°107 : « Développer massivement l’alternance (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation) dans l’artisanat, le secteur public et privé et rendre la formation professionnelle plus efficace, moins opaque et moins coûteuse. » https://www.marine2017.fr/programme/
11. Extrapolation de la Proposition n°127 : « Développer les circuits courts de la production à la consommation, en réorganisant les filières. » https://www.marine2017.fr/programme/

Commenter cet article