À propos 2017-06-20T01:22:00+00:00

À PROPOS DE POLITIQUE FICTION #2



Politique Fiction F.A.Q :



Qu’est-ce que Politique Fiction ?

Politique Fiction est une initiative qui vise à questionner notre monde en montrant comment celui-ci pourrait changer – À l’instar de la “science-fiction”, mais sur le thème de la politique, d’où son nom.
Les évolutions des modes d’organisation et de gouvernance de nos sociétés sont un vaste thème. Nous l’explorons au travers d’une série de projets, dont l’objectif n’est pas de donner des “réponses”, mais de poser des “questions” pertinentes, approfondies et décalées.
En présentant des fictions spéculatives et en représentant les objets qui les peuplent, cette démarche permet de parler des personnes qui y vivent – peut-être nous, bientôt

Pourquoi parler au futur ?

Politique Fiction ne prédit pas l’avenir. Il ne s’agit pas de pré-dire le futur, mais pré-raconter, pré-jouer, dé-jouer et re-jouer nos prochains présents. Ce second projet explore des présents alternatifs et des futurs plus ou moins distants et/ou probables. Mais, la spéculation se conjugue également au au passé composé, avec par exemple l’uchronie. La spéculation est utilisée comme moyen de s’extraire au présent, pour mieux le questionner.



Pourquoi le thème de l’acte de vote ?

“Qu’est ce que ça change dans ma vie, si on me propose un nouveau système de vote, de participation à la démocratie  ? ” “À quoi ressemblerai même une VIe république ?” “Si aucunes solutions n’est parfaite, quelles alternatives pour quels problèmes ?” De ces questions est né le désir de connecter le débat social pré-élections législatives, à l’échelle du quotidien des citoyens.

De multiples démarches alimentent déjà le débat social sur les élections et la démocratie, cependant, les illustrations des articles présentés ici ont comme différence de porter une attention particulière à l’émergence de nouveaux usages – signes de la transformation de la société. En tant que praticiens du Design Fiction, investir le thème des élections législatives vise également à donner l’exemple d’une démarche singulière – et à débattre ensemble de sa pertinence. Apporte-t-elle quelque chose aux débats de société, permet-elle d’impliquer un public plus varié, d’impliquer différemment, de questionner l’existant, de discuter des alternatives ? Cette approche permet-elle l’émergence d’une pensée critique dans des débats souvent superficiels ? Avec ce second projet, notre intention au long terme est créer une série, de diversifier ses approches et sujets, mais aussi, affiner et partager notre méthode.



Politique-fiction.fr est-il…?

Ce projet n’est pas exhaustif, toutes les facettes du sujet ne sont pas représentées, il n’a pas de vocation d’exactitude journalistique, il ne livre pas d’informations prêtes à consommer, il incite le lecteur à construire sa propre connaissance. À l’ère des “fake-news”, cette démarche entend éviter la “vulgarisation” au profit de la “réflexion”.



Politiquement, un tel travail et ses membres ne sauraient être neutres. En revanche, il est transpartisan. Toutes ressemblances, dans les  scénarios, à des noms, logo ou visages existants ne saurait être qu’un parti pris artistique qui  souhaite déclencher la réflexion critique, mais ne visent pas à attaquer, discréditer ou déprécier tels individus.





Projet développé grâce, et avec,
Le DSAA Design d’interaction du Pôle supérieur de design
Lycée Léonard de Vinci, Villefontaine (38)

Qui est Politique Fiction ?

Les fictions de Politique-Fiction n°2 ont été développées par les étudiants : Orane Bontoux, Flavien Colsenet, Aurélien D’Agano, Justin Dufournel, Estika Arshad, Guillaume Cerqueira, Jean-Charles Boeri, Erika Cupit, Hugo Bellin-Robert, Antoine Ribot, Célia Deyzac, Julie Faganello, Maéva Laurent, Gaëtan Parfondin, Fanny Charvin, Hugo Sainte-Marie, Clémence Bussière, Clémence Langlet, Manu Vazquez, Solène Julien-Laferrière, Alex Noryn Sin.

Projet encadré par l’équipe pédagogique du DSAA design interaction du Pôle Supérieur de Design De Villefontaine : Eric Fache, Pierre Remlinger, Jean-Baptiste Joatton, Sandrine Chatagnon.

Ce second projet du groupe Politique-Fiction, fût mené par Max Mollon & Maxime Simon avec l’aide d’Estelle Hary, Bastien Kerspern et Léa Lipper​a​

Design Friction
What if?
Casus Ludi




Crédits (textes et images)

Le site politique-fiction.fr et son contenu est partageable et modifiable librement sous conditions de citer son auteur, ne pas en faire d’utilisation commerciale et partager vos nouvelles productions sous la même licence creative commons CC. 4.0





Page À propos rédigée par Max Mollon





En savoir plus sur la démarche
En route vers les fictions !