Politicône : un nouvel espoir démocratique ? 2017-06-12T22:17:27+00:00

Politicône : un nouvel espoir démocratique ?

Pourquoi les français devraient voter tout les 5 ans ? Et s’il n’y avait plus de date pour les élections et que l’on pouvait voter en continu ? Depuis les élections présidentielles de 2017 et la dissolution des clivages politiques,  ce sont 36 mouvements qui se partagent le paysage politique français et autant de leaders en quête de notoriété. Avec Politicône, un système de vote en continu est instauré où chaque citoyen français pourra notifier son soutien à n’importe quel moment.

Photographie d’un militant et son Politicône crédits : Lucie Legahennec

 

Fruit d’un flou politique

Le 7 mai 2017, E. Macron est élu président de la république Française. Son quinquennat est marqué par une volonté d’anéantir définitivement les clivages anciens. Très vite on ne parle plus ni de gauche ni de droite. Il n’y a plus de partis, mais une nuée de mouvements, chacun constitué autour de leaders politiques charismatiques.

Cette fragmentation du paysage politique en dizaines de mouvements stupéfait les instituts de sondages qui échouent désormais totalement à prédire avec précision le résultat des échéances électorales à venir. Les sondeurs se contredisent constamment, plongeant la sphère politique dans un grand flou.

Face à cet échec, et en profitant du Crédit Start Up (CSU) mis en place par le gouvernement Philippe,  de jeunes entrepreneurs créent Politicône. Ils proposent d’envoyer gratuitement un petit objet connecté, le politicône, à quiconque en fera la demande en se connectant sur la plateforme

Colis postal d’un Politicône

Plateforme de commande Politicône

 

Start-up devenue mouvement politique

Les citoyens peuvent commander plusieurs politicônes dans la limite d’un seul exemplaire par leader politique. Il leur est ensuite expédié directement par colis postal. Le politicône s’active automatiquement lorsque l’on s’en saisit pour la première fois. Plus il est manipulé, plus nous manifestons notre soutien pour ce candidat, et plus sa cote de popularité grimpe.



De la même manière, plus on s’investit dans la campagne de son candidat en se déplaçant à ses meetings, plus notre soutien est renforcé. Il n’est pas question de tomber dans l’hyper marchandisation de la campagne. Il faut comprendre que la vente d’accessoires pour les Politicônes est avant tout une nécessité démocratique. C’est le business plan d’une campagne en continu !



Politicône est inspiré de système déjà en fonction au USA. crédit photo : Jason Connolly

Disruptant les prédictions électorales, le business model de Politicône repose sur une formule freemium. Si l’envoi du politicône est gratuit, il est ensuite possible d’acheter une multitude d’accessoires en lignes pour débloquer de nouvelles expériences d’interactions, comme par exemple checker la main de votre politicône, pour manifester son soutien.

Obtenant les prédictions les plus justes lors des élections européennes 2019, Politicône devient rapidement le partenaire privilégié des médias, et bénéficie très vite de l’engouement de la population qui voit dans le politicône un moyen efficace pour faire entendre sa voix entre les échéances électorales.


Pour le second tour de l’élection présidentielle de 2022 Politicône ambitionne d’opposer E. Macron au leader de « Debout les gens ! », un mouvement lancé par la start up qui ne se revendique ni de gauche ni de droite mais du peuple. Puisque le peuple est souverain et raisonné, le mouvement propose de supprimer définitivement les échéances électorales pour instaurer un système de vote en continu, où chaque citoyen français pourra notifier son soutien à n’importe quel moment. Pour cela, le gouvernement doit accréditer les politicônes pour qu’enfin nous puissions élire en temps réel à la présidence le leader politique bénéficiant de la meilleure cote de notoriété.

 

Mode de scrutin

Politicône instaure le scrutin par sondage perpétuel, le vote en continu. Puisqu’il n’y a plus d’échéances électorales alors le principe même de commander et de réaliser des sondages devient caduque. Les leaders politiques deviennent prisonniers d’une campagne perpétuelle dans laquelle leur popularité est constamment en sursis, proie aux humeurs des Français. Politicône vient se substituer aux sondages pour devenir un véritable outil d’expression impactant la vie politique du pays.

Un pas en dehors de la fiction, les débats sur “nos voies/x”

À travers Politicône, nous voulions observer les modifications de la campagne présidentielle et les stratégies adoptées dans un contexte d’élection en continu, remettant en cause la périodicité arbitraire des élections, cinq ans pour les présidentielles par exemple. Qu’adviendrait-il du suivi et de la cohérence de la politique menée par le gouvernement d’un président élu en continu ? Avec un tel système, nous en arrivons à un point où le vote devient pulsionnel, oubliant toute rationalité.

Entre fétichisation et gadgetisation du débat politique, l’exploitation sournoise de gestes compulsifs par le marketing politique et les attentes manifestes de participation et d’écoute, Politicône est une synthèse “cool” et “ludique”  (!) qui questionne en creux l’idée d’une démocratie “continue” et celle de la réponse pulsionnelle.

Crédits du projet

Colsenet Flavien

Parfondin Gaëtan